Marcos Serrano

Anglais  |   Français  |   Espagnol

 

SUR LES RÉCITS

Je crois que les petits récits que j’écris ne sont pas de textes littéraires et alors ils ne doivent pas être analysés comme ça. Je conçois les récits comme des pièces artistiques avec sa propre identité, que dans son ensemble complètent et augmentent la propre oeuvre artistique déjà existante.

Ces petits récits sont des idées spontanées, des fragments de mon esprit, de mes pensées. Ils ne répondent pas à motivations ou réflexions concrètes, par conséquent on ne doit pas espérer d’eux une cohérence globale et non plus individuelle. Elles sont des idées indépendants que vivent et se complètent dans le flot constant de l’information, en convergeant à la contemporanéité.